Immobilier international: premiers résultats

Immobilier international: premiers résultats

 

IPD (Investment Property Databank), leader mondial des analyses de performance dans le domaine de l’immobilier, publie ses premiers résultats 2008. En moyenne, une baisse des rendements totaux de -15%

Les résultats pour 2008 des 8 pays suivants ont été annoncés par IPD depuis le début de l’année : l’Australie, le Canada, le Danemark, la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et la Suède.

Les rendements totaux s’échelonnent de -22,1% pour UK à 9,4% pour la Nouvelle-Zélande. Les différences observées s’expliquent principalement par la composante des rendements indirects (Capital growth), beaucoup plus volatile et fortement influencée par les marchés boursiers en forte baisse. En effet, cette dernière varie de -26,3% pour UK à 2,1% pour la Nouvelle-Zélande, seul pays à obtenir un rendement positif. En revanche, l’écart entre les rendements dits directs (Income return) est bien moins marqué, de 1,4% pour l’Irlande à 7,2% pour la Nouvelle-Zélande. En moyenne, le rendement brut des investissements dans la pierre, tout type de biens confondus, se situe aux alentours de 5,3% (médiane à 5,4%), ce qui s’inscrit dans la lignée des rendements observés actuellement en Suisse.

Une comparaison plus approfondie et détaillée sera effectuée lorsque les résultats sur l’ensemble des pays étudiés seront connus.