Newsletter MINERGIE – Analyse de la consultation MINERGIE-A

Newsletter MINERGIE – Analyse de la consultation MINERGIE-A

 

MINERGIE-A suscite un intérêt exceptionnel. Après l’annonce de son lancement dans la Newsletter 2/2010, suggestions et interrogations fusent de toutes parts, même sur la certification de constructions concrètes.

La consultation publique, la première dans l’histoire de MINERGIE, a rencontré un vif écho. On a enregistré 79 prises de position. De nombreuses organisations, institutions, associations et personnes ont exprimé un avis majoritairement favorable à l’égard de MINERGIE-A au travers de leurs réponses pour la plupart très complètes, détaillées et expertes. Cela montre que certaines déclarations et certains souhaits sont certes en partie opposés et contradictoires, mais que, par contre, les réponses correspondent bien sur certains points. Outre la possibilité de prendre concrètement position sur la définition du standard, de nombreuses propositions ont également été faites sur les standards existants de MINERGIE. Vous trouverez ci-après la représentation graphique de l’analyse statistique des réponses, non pondérée selon la taille ou l’importance du contributeur. L’analyse a été réalisée suivant les questions conformément au catalogue de questions de la consultation d’une part et suivant les aspects importants souvent cités d’autre part. La consultation n’ayant pas été menée à l’aide d’un formulaire proposant des questions clairement posées, une part variable de personnes consultées n’a fait aucun commentaire sur les différents aspects.
L’exploitation et l’évaluation des prises de position constituent pour MINERGIE un défi de taille, exigeant des investissements importants. MINERGIE-A pour les nouveaux bâtiments d’habitation sera lancé, comme prévu jusque-là, le 10 mars à Lucerne lors du Congrès MINERGIE. Dans le peu de temps qu’il reste, les exigences devront désormais être adaptées et les documents nécessaires préparés. Pour cette raison, nous ne serons pas en mesure de proposer des outils d’aide avant le 10 mars, ni d’accepter ou de discuter de demandes. En revanche, nous communiquerons dans une Newsletter ultérieure quelles exigences et modalités de justification auront été fixées par le comité directeur dès que nous en aurons connaissance.

Critères d’évaluation

  • Appréciation de l’introduction d’un nouveau standard
  • Exigence primaire
  • Appréciation de l’indice d’énergie globale
  • Appréciation de l’indice MINERGIE thermique
  • Appréciation de la prise en compte de l’énergie grise
  • L’électricité du ménage doit-elle être prise en compte?
  • Appréciation du montant libre pour la biomasse
  • Faut-il limiter le photovoltaïque?
  • Faut-il ajouter de nouvelles catégories?
  • Divers aspects

 

Pas de question explicite sur ce critère dans l’annexe de la consultation

  • «Énergie zéro/Énergie plus…»: Harmonisation avec les normes européennes souhaitée
  • «Énergie zéro/Énergie plus..» et «salade des labels»: Ne sont, en principe, pas opposés à un nouveau standard
  • Réserves générales quant au remplacement de MINERGIE par MINERGIE-P et de MINERGIE-P par MINERGIE-A

NZEB:     Nearly Zero Energy Building

 

Question dans l’annexe de la consultation:
Faut-il entièrement renoncer à l’exigence primaire?

  • Il faut supposer que tous les partisans de l’exigence primaire recommandent une distinction suivant la catégorie
  • Argument souvent cité en faveur de l’exigence primaire: sécurité de planification
  • Les données en pour cent s’appliquent à la valeur limite selon la norme SIA 380/1
  • Les données énergétiques doivent être comprises de manière absolue, c’est-à-dire indépendamment des valeurs limites selon la norme SIA 380/1

Pas de question explicite sur ce critère dans l’annexe de la consultation

  • Souvent cité comme point critique: compensation de l’énergie grise et des besoins en électricité dans la valeur limite énergie globale

Pas de question explicite sur ce critère dans l’annexe de la consultationp

  • Souvent demandé: valeur limite pour la chaleur comme valeur de référence ou valeur limite secondaire
  • Souvent demandé: valeur limite uniquement pour énergie globale, pas de valeur limite supplémentaire pour la chaleur (enregistré dans «Mauvaise»)

Question dans l’annexe de la consultation:
Quelle est votre position concernant l’énergie grise non prise en compte?

  • Réserves quant aux données de base (p. ex. prise en compte de matériaux pour lesquels il n’existe aucune donnée)
  • VRéserves quant au recensement (p. ex. imprécisions concernant l’aménagement au moment du dépôt de la demande) et concernant les limites du système

Pas de question explicite sur ce critère dans l’annexe de la consultation

  • «Déterminer plus précisément la valeur» Comprend également la nécessité de différencier les exigences entre habitat collectif et habitat individuel

Question dans l’annexe de la consultation.
Quelle est votre opinion concernant la biomasse non prise en compte?

  • «10 kWh/m2»: recommandent une retenue sans indiquer son montant
  • «Permettre le solaire thermique + énergie finale»: recommandent le système sans faire de déclarations sur la retenue
  • Souvent demandé: une adaptation de base des facteurs de pondération MINERGIE

Pas de question explicite sur ce critère dans l’annexe de la consultation

  • Crainte fréquente: une limitation peut être considérée à tort comme «hostile au photovoltaïque»
  • «Limitation avec kWpic/m2SRE». ne recommandent pas toujours une limitation

Question dans l’annexe de la consultation.

Le standard MINERGIE-A devrait-il être applicable à d’autres catégories de bâtiments?

  • «Modernisation» et «Administration / bâtiments publics»: catégories explicitement citées
  • Souvent souhaité: une application à toutes les catégories, mais sans précipitation

Pas de question explicite sur ces critères dans l’annexe de la consultation

  • «Simplifier le standard»: S’applique non seulement à MINERGIE-A mais encore plus à tous les standards